• Suncost Communication

Identité numérique, votre ADN public


Identité numérique

De plus en plus de professionnels ou particuliers consultent des experts afin d’effacer ou de modérer des données en ligne les concernant et devenues gênantes.


Entreprise, institution, particulier, chacun dispose d’une #identiténumérique (IDN).

Tout ce que l’utilisateur a effectué sur le net au fil de ses navigations a laissé des empreintes : pseudos, adresses IP, créations de sites, remplissages de formulaires, adhésions à des blogs ou des sites communautaires, avis / commentaires produits, échanges de points de vue sur les réseaux sociaux, photos/vidéos de vacances, etc.

Ces données ont été collectées, hiérarchisées par les moteurs de recherche et sont par conséquent devenues publiques.


Il en est de même pour tous les endroits où l’utilisateur a été cité ou tagué sans être à l’initiative de cette diffusion : une intervention lors d’une conférence, un avis négatif sur un site business, des résultats de performances sportives, une identification sur une photographie, etc.


Ces affichages ne sont peut-être en rien nuisibles aujourd’hui mais pourraient le devenir demain dans un contexte particulier. Savoir qu’un prestataire roule en grosse cylindrée peut par exemple faire douter de ses tarifs, inversement savoir qu’un client adore le cyclisme peut orienter les discussions ou relations.


Par ailleurs, les nouveaux endroits de stockage qui caractérisent le cloud computing ou information en nuages (YouTube, Facebook, Google Drive, Dropbox, etc.), peuvent exposer l’utilisateur à des piratages ou à des brèches de sécurité concernant ses données personnelles hébergées.


En résumé, l’utilisateur a une identité numérique qu’il façonne lui-même et une autre non maitrisée faite ou utilisée par des tiers. Et surtout toute information laisse libre interprétation, positive comme négative, à celui qui la voit.



Le concept d’identité numérique (IDN)


L’identité numérique se définit comme l’ensemble des contenus diffusés sur internet qui permettent de caractériser une entreprise, une institution ou une personne : données personnelles, sites, articles, blogs, contenus partagés, pages des réseaux sociaux, avis, commentaires, photos, etc.

Ces diffusions peuvent à la fois être maitrisées, c’est-à-dire de la propre initiative de l’entité ou personne concernée ou non-maitrisées, c’est-à-dire effectuées par des personnes tierces.


L’IDN constitue l’identité dématérialisée.

A contrario, l’e-réputation est l’image, l’interprétation faites de ces contenus par ceux qui les lisent.


L’identité numérique a été segmentée en 3 compartiments par plusieurs auteurs :


- L’identité déclarative : renseignements directement saisis par l’utilisateur comme son état civil, son emploi, ses codes de carte bancaire, ses affinités / hobbies

- L’identité agissante : données issues des activités de l’utilisateur sur internet (où il navigue, ce qu’il consulte, ce qu’il publie)

- L’identité calculée : analyse de l’identité agissante comme le nombre d’avis, le nombre d’adhésions aux sites communautaires, le temps passé et interventions sur les réseaux sociaux.


Plusieurs auteurs ont analysé l’identité numérique de façon très précise et détaillée qu’il est intéressant de consulter pour recenser, voire pour se rendre compte, de toutes les données partagées : les différentes facettes de l’identité numérique.




Encadrer son identité numérique


Il devient nécessaire d’avoir conscience que chaque intervention sur internet va enrichir votre IDN et vous définir de manière complexe en fonction des différentes sensibilités de vos lecteurs. Il faut donc réfléchir à l’incidence de chaque information publiée en fonction des différentes audiences et éviter toute publication contextuelle non réfléchie car chaque donnée peut impacter votre #eréputation.


Il convient par ailleurs d’intégrer que des données personnelles peuvent être consultées par votre environnement professionnel et inversement.


Il est ainsi important de segmenter vos audiences en restreignant par exemple la visibilité de certains contenus (pages Facebook uniquement ouverte aux amis, réseau LinkedIn visible que par vos contacts, etc.) et en réglant les paramètres de confidentialité d’accès à ces réseaux sociaux afin d’éviter, dans le pire des cas, toute usurpation d’identité numérique.


Afin d’éviter le piratage de données stockées, il faudrait idéalement changer ses mots de passe tous les 3 mois et surtout que chaque compte possède un mot de passe unique. En moyenne, un utilisateur dispose de 150 comptes en ligne et a tendance à réutiliser les mêmes pseudos et codes. Il suffit d’une brèche pour que vos données ne soient plus sécurisées. Il ne faut pas hésiter à utiliser des gestionnaires de mot de passe. N’oublions pas qu’en 2018, les trois géants d’internet que sont Facebook, Google et Amazon ont été piratés.


Il est par ailleurs nécessaire d’avoir une navigation maitrisée : ne pas cliquer sur n’importe quel lien, technique d’hameçonnage pour récupérer des données, ne pas liker ou commenter trop souvent, car vos itinéraires de consommateurs sont tracés par des entreprises privées.



Evaluation régulière de votre identité numérique

Chaque utilisateur devrait, par ailleurs, effectuer un bilan régulier de son identité numérique en tapant son nom ou celui de l’entreprise qu’il représente sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux.


Il aurait ainsi une visualisation des données mises en avant le concernant. Il pourrait parfois être surpris des données qui circulent à son insu et agir rapidement si celles-ci ont un caractère diffamatoire ou touchant à son intégrité.

De nombreux logiciels gratuits ou payants peuvent effectuer ce balayage du net : Google Alerts, Webmii, Talkwalker, Owler, Netvibes, Social Mention, etc.

Pour les entreprises, il existe des solutions payantes effectuant des reportings très exhaustifs.



Agir sur votre identité numérique


Il devient parfois nécessaire d’intervenir sur une donnée caractérisant l’identité numérique afin de ne pas ternir l’e-réputation de l’utilisateur envers une certaine audience. Certaines informations laissées sur internet sont difficiles à supprimer et cela peut prendre beaucoup de temps.



Supprimer les informations maitrisées

De sa propre initiative, l’utilisateur peut supprimer des données, publications, commentaires sur certains sites, et notamment les réseaux sociaux et restreindre leur accès à une communauté définie.



Demander la suppression de données non-maîtrisées

Si l’utilisateur n’est pas à-même de supprimer certaines données, il peut en faire la demande à l’amiable auprès du propriétaire du site.

Il est également possible de se faire aider par la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés), si la première démarche n’aboutit pas : après avoir rempli un formulaire en ligne, l’utilisateur peut adresser un courrier structuré au responsable du site où l’information gênante est stockée. Celui-ci dispose de deux mois pour répondre. A l’issue de ce délai et sans entente, l’utilisateur peut porter plainte en ligne auprès de la CNIL qui prendra en charge l’étude et la résolution du dossier. Il faut savoir que les délais sont assez longs (la CNIL est saisie d’environ 6000 plaintes par an) et qu’il faudra ajouter à cela, un délai de désindexation auprès des moteurs de recherche (environ 2-3 semaines supplémentaires).


Concernant ces derniers, des formulaires pour adresser des demandes de droit à l’oubli sont mis à disposition, mais ils sont assez complexes à remplir. Il existe par ailleurs des outils en ligne comme forget.me simplifiant quelque peu ces démarches.



Déréférencer les informations négatives ou produire du contenu positif

L’ultime solution pour agir sur son IDN demeure en la production de nouveaux contenus, positifs et à l’image souhaitée, afin que les informations gênantes soient noyées parmi une multitude de données concernant l’utilisateur et qu’elles n’apparaissent plus en première page des moteurs de recherche. C’est un travail au long cours qu’il convient de réfléchir et de structurer.




Si vous souhaitez optimiser votre image en ligne, votre e-réputation, SUNCOST se tient à votre disposition pour vous apporter son expertise et recadrer votre identité numérique telle que désirée.

www.suncost.fr / 04 89 88 88 44

blue1.jpg

SUNCOST

Porte de l'Arenas Hall C, CS 13326

455 Promenade des Anglais 06206 Nice Cedex 3

© 2019 by SUNCOST

  • Suncost facebook
  • @Suncost
  • Suncost linkedin